Visite de prospection au Rwanda, des opportunités identifiées

Publié le Publié dans Actualités

Le Rwanda est au cœur de toutes les attentions des investisseurs et des différents classements depuis quelques années. “Depuis vingt ans, le PIB par habitant a été multiplié par cinq. Parallèlement, ces dernières années, le taux de pauvreté a baissé d’environ 25 % et les inégalités ont été réduites”, indique la Banque mondiale (BM). “Certains appellent ça un triplé en termes de développement”, explique YoichiroIshihara, économiste à la BM. Le Rwanda vise désormais à devenir d’ici à 2020 un pays à revenu intermédiaire. Comment ? En passant d’une économie encore essentiellement agricole à une économie de services. Cela ne signifie pas pour autant que le Rwanda soit sorti d’affaire. Malgré ses succès et une croissance annuelle moyenne d’environ 8 % de 2001 à 2012, il continue à faire face à des défis à la hauteur de ses ambitions. Il envisage en effet de porter, d’ici à 2018, le PIB à 1 000 dollars par habitant (contre 693 dollars en 2013) et de ramener le taux de pauvreté sous les 30 % contre 45 % actuellement. Surtout, si le Rwanda réduit depuis quelques années les inégalités, il reste le pays le plus inégalitaire de la région, selon le rapport 2013 de la Société internationale pour le développement sur l’état de l’Afrique de l’Est.

Ainsi Kundi Africa Corp. a choisi d’organiser une mission de prospection dans le pays aux milles collines. Cette visite a permis de se rendre compte du potentiel dans le secteur des services, de l’hôtellerie et de l’énergie. Le potentiel touristique du pays demande également une attention particulière ? Plusieurs contacts de premier plan ont été pris et Kundi Africa Corp devrait organiser une mission d’investisseurs au Rwanda courant le mois de Mai 2017.